Espace adhérent

Que recherchez-vous ?

Le cancer du col de l’utérus (ccu) est une tumeur maligne développée à partir de la paroi du col utérin. Le col de l’utérus est la partie étroite et inférieure de l’utérus reliant le corps de l’utérus au vagin. Ce cancer touche environ 3000 femmes en France chaque année et engendre environ 1000 décès/an.

Quelles en sont les causes ?

Le cancer du col de l’utérus est principalement dû à une infection persistante par des virus appelés papillomavirus humains (HPV). Ils se transmettent, le plus souvent, lors de rapports sexuels.

Les papillomavirus appartiennent à une famille comprenant de nombreux types de virus dont certains peuvent provoquer le cancer du col de l’utérus.

Au cours de leur vie, 80%, des femmes seront infectées par un HPV. La guérison est le plus souvent spontanée. Mais dans 10 % des cas, le virus persiste au niveau du col utérin et peut alors provoquer des lésions précancéreuses, susceptibles d’évoluer vers un cancer.

D’autres HPV, sont fréquemment rencontrés et peuvent être responsables de condylomes telles que des verrues ou d’anomalies bénignes.

Comment le dépister ?

Les modalités varient selon l’âge :

• Pour les femmes entre 25 et 29 ans, il repose sur l’examen des cellules prélevées au niveau du col. La recherche d’HPV n’est pas directement réalisée car le portage est fréquent et souvent transitoire.
• Pour les femmes entre 30 et 65 ans, il repose sur la recherche directe de l’HPV. Un prélèvement au niveau du col est recommandé. Dans certains cas, il est également possible de faire un auto-prélèvement vaginal.

Comment le prévenir ?

• Le port du préservatif permet de limiter le contact avec le virus.
• La vaccination est recommandée avant le début des rapports sexuels, chez les filles et les garçons de 11 à 14 ans (un rattrapage est possible jusqu’à 19 ans). Elle ne se substitue pas, pour les femmes de 25 à 65 ans, au frottis de dépistage par le test HPV ou par l’examen cytologique. Pratiquée avant le début de la vie sexuelle, l’efficacité de la vaccination pour empêcher l’infection par les HPV inclus dans le vaccin est proche de 100%.

En bref

• Le dépistage est recommandé chez toutes les femmes entre 25 et 65 ans.
• A l’échelle mondiale, le cancer du col de l’utérus est au 1er rang en terme de mortalité. Les HPV interviennent également dans 90% des cancers de l’anus chez les femmes.
• La vaccination protège contre 90% des HPV responsables du cancer du col de l’utérus.